J'AI APPRIS À ÊTRE MAMAN

Après avoir exploré la grande aventure de la maternité pendant quelques mois, notre

ostéopathe Laurie Synnott regagnera bientôt son rôle professionnel. Les moments vécus auprès de bébé au cours des derniers mois l’ont inspirée pour la rédaction d’une infolettre s’adressant plus particulièrement aux futurs et nouveaux parents. Bonne lecture!



Dans la dernière année, j’ai appris à être maman. J’ai appris que «dormir comme un bébé» ne veut pas nécessairement dire «bien dormir». J’ai appris à faire mon horaire en fonction de quelqu’un d’autre. J’ai appris ce que sentent le régurgit et le caca d’un nourrisson. J’ai appris que je ne pourrai pas protéger ma fille toute sa vie contre les peines et la douleur, mais que mon soutien sera indispensable. J’ai appris que la fierté peut découler d’actes très anodins. J’ai aussi appris à quel point l’amour d’une mère est fort.


J’ai appris à me faire confiance, à écouter mon instinct et me convaincre que je suis celle (avec mon conjoint) qui sait le mieux ce qui est bon pour mon enfant.

Bien que l’avis médical ou celui de tout professionnel en périnatalité soit primordial par moments, le parent est un pilier majeur pour son enfant. Pour ma part, afin d’offrir à ma fille le meilleur de moi-même, j’ai fait beaucoup de lecture que j’aimerais vous partager par le billet de cette infolettre.


Tout d’abord, j’avais un grand intérêt pour une grossesse et un accouchement le plus naturel possible, aussi dit physiologique. On entend ici, le moins interventionniste possible, à l’écoute du corps de la femme et faisant confiance aux hormones et processus qu’il déclenche. J’ai beaucoup appris sur ce déroulement dans Une naissance heureuse de Isabelle Brabant, une sage-femme d’expérience au Québec. On y retrouve entre autres la théorie de l’accouchement physiologique, un petit récit du vécu de cette aventure du point de vue du bébé et des techniques pour bien s’y préparer. Aussi, pour compléter l’information sur l’accouchement physiologique et « l’empowerment » que peut y retrouver la femme, j’ai écouter plusieurs vidéos sur la chaîne Youtube de Bridget Teyler, une accompagnante à la naissance californienne qui vulgarise, accueille et entoure bien ses auditrices en plus de bien impliquer les conjoint-e-s dans le processus.



UNE MINE D'OR

Un site que sûrement tous les parents ont découvert pendant qu’ils «googlaient» une question à propos de leur enfant est la plateforme Naître et grandir. Entièrement québécois, j’ai été conquise par leurs infolettres qui suivent, grâce à la date d'accouchement fournie lors de l'inscription, chaque semaine de grossesse ou de développement de l’enfant. En recevant un courriel par semaine, je peux savoir où sont rendus la majorité des bébés de l’âge de ma fille dans leur développement moteur, affectif, social en plus de recevoir des liens vers des articles importants de leur site web selon son développement ou les saisons. Aucune pression n’est mise envers le parent, beaucoup de conseils dans la bienveillance et le respect du rythme de chacun pour aider les bébés à progresser.


UNE LECTURE INSPIRANTE

Également, pour m’apprendre les bases et me mettre en confiance à utiliser la diversification alimentaire menée par l’enfant (DME), j’ai bien apprécié ma lecture de Petites mains, grandes assiettes rédigée par trois spécialistes québécoises : Évelyne Bergevin, Marie-Ève Richard et Annie Talbot. En gros, elles expliquent comment les enfants de 6 mois respectant certains critères peuvent se nourrir eux-mêmes avec de la nourriture en morceaux que les parents apprêteront. Ici la physiologie, l’autonomie et les partages de repas sans pression sont mis de l’avant, le tout dans un cadre santé et sécuritaire.



PSYCHOLOGIE DE L'ENFANT

Finalement, pour le développement plutôt psycho-social des 0-5 ans, mes deux psychoéducatrices préférées sont Mélanie Bilodeau et Sarah Hamel. Toutes les deux actives sur Facebook et Instagram, en plus de faire des webinaires intéressants et des vidéos sur Youtube pour Mélanie, elles excellent dans la vulgarisation de concepts scientifiques portant sur les dernières découvertes en neuroscience. Elles abordent certains sujets comme l’accompagnement des crises et des émotions, l’allaitement, la bienveillance, le développement affectif, l’endormissement, la patience, les conséquences…


Le monde fascinant du développement du cerveau des touts-petits se doit d’être étudié et respecté pour qu’ils se développent bien en tant qu’adultes et qu’ils soient bien compris dès leur tout jeune âge et je trouve personnellement que ces deux psychoéducatrices nous facilitent cette tâche.



Sur ce, bonne découverte de littérature, chaînes youtube ou comptes Instagram et au plaisir de vous revoir au début octobre. J’ai bien hâte de reprendre ma merveilleuse profession d’ostéopathe et d’aider petits et grands!


Laurie, ostéo

par Laurie Synnott, ostéopathe à la Clinique Aux Mille & Un Soins de Charlesbourg, Québec

15 vues